INTERVIEW

Partons à la découverte de l’univers surnaturel de ce photographe belge passionné.


Par S. GUILLAUME

Quelle est votre formation ?

J’ai suivi une formation de graphiste. Je suis aujourd’hui Webdesigner pour un journal à Bruxelles depuis 1996.

Quel matériel utilisez-vous ?

J’utilise le plus souvent un appareil Canon 80D mais, dès que je vais en forêt, je prends mon Canon 70-300 mm 4,5-6. L’objectif que j’utilise principalement est un Sigma 17-70 mm F2.8-4 et je travaille également avec un Mac.

Avez-vous toujours travaillé en numérique ?

J’ai fait un peu d’argentique étant plus jeune, durant mes études, mais aujourd’hui, je suis full numérique ! L’argentique a un coût élevé que je ne permets pas pour l’instant, mais j’y reviendrai certainement un jour. Je suis toujours très admiratif face à des tirages argentiques version noir et blanc.

Quels logiciels utilisez-vous le plus pour votre classement et vos corrections ?

Principalement Lightroom et bien évidemment Photoshop pour mon travail de superpositions dans mes compositions surnaturelles.

Vincent Le Borgne Chartreuse Liège Photographie.jpg

Quelles sont les corrections que vous faites le plus souvent ?

J’utilise un logiciel qui me permet de composer des clichés qu’il est impossible de rencontrer sur le terrain. Je suis très attiré par le courant surréalisme (aussi bien chez les artistes peintres que dans le cinéma ou la photographie). Je travaille ainsi sur les deux terrains, je peux faire de la photo pour de la photo, sans y apporter la moindre modification, ou au contraire, pousser la composition dans l’extrême, au-delà du réel ! J’aime beaucoup jouer sur les contrastes et créer ainsi d’étranges atmosphères, tantôt tristes et lugubres, tantôt fantastiques ! La part de retouche dépend du but recherché dans ma composition. Si je suis dans le surnaturel, je vais forcément travailler par superposition d’images.

Quelle évolution majeure des logiciels de retouches est selon vous la plus importante ces dernières années ?

Je trouve que l’arrivée du fichier Raw est une avancée dans la photographie puisqu’il permet de travailler de manière plus précise, un peu comme si on partait d’un négatif.

Quels sont les sujets que vous traitez le plus et pourquoi ?

Le surnaturel bien évidemment puisque c’est là mon sujet de prédilection, mais j’aime également beaucoup tout ce qui se rapporte à la nature comme les oiseaux, les arbres, etc. Je suis très fasciné par les arbres morts, les branches et les racines. Aujourd’hui, ce sont les vieux bâtiments qui viennent compléter ma collection, ma vision des choses et mon goût de tout ce qui sort de l’ordinaire. Il m’arrive aussi de réaliser des photographies plus personnelles qui tendent à réveiller notre conscient et subconscient sur les valeurs de la vie et de l’être humain. J’aime écouter les interprétations des gens face à mes créations ! Elles sont propres à chacun et sont parfois surprenantes.

Photographie Vincent Le Borgne

Aimeriez-vous tenter d’autres types de sujets ?

Je suis en perpétuelle recherche de nouveaux sujets, des tas de choses me fascinent et en même temps me tourmentent. Mais je me lasse très vite, je suis un éternel insatisfait ! Je n’ai pas terminé de traiter un sujet que j’ai déjà autre chose en tête, c’est ce qui fait sans doute que je suis un passionné. Malheureusement, le temps me manque et il m’est difficile de concrétiser tout ce que j’ai dans la tête ! Je suis incapable de prédire ce que je photographierai dans 6 mois ou dans un an. Mes sujets suivent le cours naturel de mes envies ou influences du moment. En ce moment je suis dans le thème de l’Urbex. J’ai commencé à photographier le château de Noisy en 2016 et, depuis cette découverte, je suis en quête de nouvelles aventures dans ce domaine, parce que c’est là, mon envie du moment, mais aussi et surtout parce que je retrouve, dans ces lieux abandonnés, la magie de l’inconnu et le mystère. Et dès lors, mon imagination est en pleine activité !

Vous avez un style très marqué, pouvezvous nous parler de ce choix et comment vous y êtes venu ?

Un style ? Je ne sais pas trop si j’ai un style et je ne me suis jamais posé cette question. Le fait de me retrouver avec une série de monochromes pourrait me donner un style, bien que… Je pourrais demain me mettre à faire de la couleur, j’en ai d’ailleurs déjà fait et je prévois d’en refaire très prochainement. Personnellement, je ne recherche pas à avoir un style, cela ne m’intéresse pas. Je veux garder ma liberté d’expression et tant mieux si mes photos se marient les unes avec les autres, mais au fond, est-ce vraiment important ? Mes photographies sont le résultat de mes envies du moment, de mes ressentis, mes émotions et mes influences.

Quels sont vos projets en cours ? À venir ?

J’aimerais travailler plus avec la couleur. Pas de couleurs vives, mais simplement une pointe de couleur très légère comme vous pouvez le voir déjà sur certaines photographies, juste ce qu’il faut pour créer les ambiances que j’ai en tête en ce moment. J’ai un petit penchant pour la vidéo que je ne maîtrise pas encore, mais je pense que cela viendra dans un projet futur. En parallèle, je travaille aussi sur un projet, en collaboration avec mon épouse (Marjorie Buzin), artiste peintre, car nous avons tous les deux des univers très proches.

Interview écrite entre mai et juin 2017

PROCHAINE EXPOSITION Le 14 et 15 octobre 2017 au " S.A.C." - Salon artistique de Charleroi avec Marjorie Buzin, (artiste peintre) de 10h à 18h - Entrée gratuite - Avenue de l'Europe, 21 - 6000 Charleroi
Plus d’infos



Interview de Marjorie Buzin et Vincent Le Borgne lors de l'exposition de "Cité d'Arts" 2017 à Ecaussinnes.

Photographie Facile - N°35

Juillet - Août - Septembre 2017

Contact

Email : maperception.eu@gmail.com

J'aime beaucoup les ambiances fantastiques et féeriques... tantôt douces, tantôt tristes, tantôt macabres... où se mêlent et s'entremêlent à la fois le réel et le surnaturel. La tourmente, la tristesse, la mélancolie... mais parfois aussi l'espoir, sont autant de sentiments que j'aime traduire à travers mes photographies.

D'autres photographies de Vincent >

Photographie mystérieuse en France Photographie mystérieuse en Belgique
Photo urbex en Dordogne Vincent Le Borgne

Découvrez toutes les nouveautés de Vincent.

Urbex en Belgique, Photo Vicnent Le Borgne

Pour toutes questions, n'hésitez pas à contacter Vincent

Photo mystérieuse en Belgique avec Vincent Le Borgne

La liberté est au-dessus de toutes les richesses. ... de Carlo Goldoni